La gouvernance de l’information, une préoccupation grandissante d’après le 9e rapport Serda

Le groupe Serda a récemment publié son 9e rapport sur la gouvernance de l’information numérique dans les organisations, fruit d’une grande enquête portant sur tous les aspects de la gestion de l’information au sein des secteurs privé et public à laquelle plus de 300 professionnels ont répondu. Il en ressort qu’aujourd’hui plus de la moitié des entreprises sont engagées dans une démarche de gouvernance de l’information, qu’elle soit complète (20%) ou partielle (33%). Loin de ne concerner que la France, ce constat se vérifie également dans des pays comme la Belgique, la Suisse ou le Canada. 

Les défis ne manquent d’ailleurs pas : faire face au volume croissant d’informations internes à gérer, limiter la perte de temps liée à la recherche d’information, palier l’éparpillement des solutions de gestion de contenu, etc. Les attentes exprimées par les professionnels vont d’ailleurs dans le même sens et sont, par ordre d’importance : gagner en efficacité, rendre disponible la bonne information au bon collaborateur et améliorer la traçabilité des informations. Basma Makhlouf Shabou, professeure à la Haute école de gestion de Genève (HESSO), relève à ce sujet : “Ce qui est rassurant, c’est que cette enquête révèle tout de même que l’efficacité des activités et des fonctions institutionnelles est clairement reliée à l’accès rapide, facile, approprié et sécuritaire aux informations fiables de qualité”.

Le principal obstacle reste encore et toujours le manque de volonté au niveau du management. Pourtant, le nombre de décideurs et managers qui prennent conscience de l’impact positif de la gouvernance de l’information augmente d’année en année et représente désormais près de deux tiers d’entre eux.

Si les aspects technologiques sont abordés assez largement dans le rapport – notamment la montée en puissance des solutions open-source et des services de signature électronique - les aspects humains ne sont quant à eux évoqués que très brièvement. Ils sont cependant décisifs pour qui s’inscrit dans une démarche de changement. À titre d’exemple, les logiciels de gestion électronique des documents (GED) constituent toujours une solution privilégiée en matière de gouvernance de l’information, mais également une source importante de problèmes aux yeux des utilisateurs. Il en va de même pour la gestion électronique du courrier (GEC). En effet, la meilleure des solutions informatiques ne sera pas d’une grande utilité si les utilisateurs ne l’acceptent ou ne la comprennent pas. Pour cette raison, 27% des répondants disent envisager de faire appel à une société externe de conseil pour les aider dans la gestion du changement (+5% par rapport à l’année précédente).

Nouveauté cette année, la dimension écologique est évoquée pour la première fois dans le rapport. C’est sans surprise les économies de papier qui pointent à la première place des mesures en lien avec une démarche éco-responsable. Sont également cités les gains d’espace de stockage sur les serveurs, l’accompagnement de la transition digitale, ou encore la sensibilisation aux conséquences de la consommation énergétique de la filière numérique. Le rapport rappelle à juste titre que 20 emails envoyés ou reçus quotidiennement par un utilisateur sur une année correspondent à la consommation d'une voiture sur 1000 kilomètres.

Marc Ansoult, CEO d’Exquando commente : “Le dernier rapport du Serda, publié en cette période exceptionnelle de confinement, illustre les enjeux informationnels liés au travail à distance. En effet, l’enquête révèle que l’efficacité des organisations est clairement reliée à un accès simple et sécurisé à des informations fiables et de qualité. Si à l’avenir plus d’entreprises favorisent le télétravail, celles-ci n’auront d’autre choix que de s’engager dans une démarche de gouvernance de l’information et de mise en place de leur politique informationnelle.” 

Le rapport du Serda est disponible en cliquant ici.

LinkedIn Facebook

We do not collect personal data via this website. Every data provided to us through the contact forms of this website is used to facilitate routine contact and operational work.
Data is held securely and is subject to access controls.
For any question related to our Data Protection Policies and process, please contact us at contact@exquando.com

Fermer